D’une rive à l’autre : programme

Programme :
 Anton Dvořák (1841-1904)

  • Misto klekani,
  • Nepovim,
  • V poli zraji,
  • Dyby byla

Lajos Bárdos (1899-1986)

  • Tábortűznél,
  • Dana dana,
  • Alleluya

Belá Bartók (1881-1945)

  • Ne hagyj itt !,
  • Cipósütés,
  • Ne menj el !,
  • Huszárnóta

Zoltán Kodály (1882-1967)

  • Köszöntö
  • Túrót eszik a cigány
  • Esti Dal

György Ligeti (1923-2006)

  • Haj, ifjúság !
  • Magány

Chants traditionnels
       


2020/2021 : D’une rive à l’autre…

D’une rive à l’autre
Rencontre entre la musique traditionnelle de Transylvanie et les musiques « savantes » d’Europe centrale

Réunir deux entités musicales qu’en apparence rien ne semble vouloir rapprocher, suscite la curiosité. A l’instar du peintre qui, mélangeant deux tons, enrichit sa palette de couleurs, la rencontre entre d’un côté le Trio Ardeal, de l’autre l’Ensemble Vocal d’Aurillac, laisse entrevoir comme une promesse à la fois riche et rare sur le plan musical.En effet, un terrain d’entente est possible…Et plus particulièrement à travers l’interaction qui existe entre la musique traditionnelle et la musique savante en Europe Centrale, notamment en Transylvanie (région regroupant une partie de la Hongrie, de la Roumanie, et de la Tchéquie). En effet les mélodies populaires de cette région de l’Europe ont été une source d’inspiration pour des compositeurs tels que Anton Dvořák, Belá Bartók, Zoltán Kodály, Lajos Bárdos et György Ligeti. Mais à l’inverse, depuis toujours, la musique populaire a aussi adopté des mélodies et des danses d’origine savante. Cet échange s’exerce donc dans les deux sens à l’image de cette rencontre entre Ardeal et l’Ensemble Vocal d’Aurillac….

Trio Ardeal

Le Trio ARDEAL : Trio à cordes – Musiques de Transylvanie
Patrice Gabet : Violon, violon à pavillon, voix
Christiane Ildevert : Contrebasse, voix
Philippe Franceschi : Bratsch (Braci), clarinette, voix

Programme

Concerts :
Samedi
Dimanche

Calendrier des répétitions


2019/2020 : Peer Gynt

Le choeur, invité par l’Orchestre Symphonique de Haute Auvergne apportera sa couleur pour différentes scènes de la pièce de théâtre d’Henrik Ibsen mise en musique par Edvard Grieg : d’abord trolls, puis filles du désert, ou voix dans la tête de Peer Gynt.
Un conte musical où, grâce à la musique, prend vie ; Peer Gynt, herbe folle déracinée par le vent errant de par le monde à la recherche de lui-même, de la Norvège à l’Afrique, dans une fuite incessante qui finit par le ramener à son point de départ ; au fil de ses aventures surgissent Ase sa mère, la jeune femme en vert, le Roi des Trolls, Anitra l’esclave marocaine, le Fondeur de boutons, et bien sûr Solveig…
Un conte où la musique, omniprésente, enlace, accompagne pas à pas la quête de notre héros. La drôlerie, l’étrange et, la folie, les émotions, toutes les couleurs de ce chef-d’oeuvre littéraire et musical se dévoilent alors avec force, éclat, et sensibilité.

Peer Gynt : Joseph Menet (comédien) & Jean François Courbebaisse (baryton)
Solveig : Catherine Agaï
Scénographie : Théâtre Beliashe : Tim Dalton
Direction : Anne Launois

Concerts : Samedi 11 janvier 2020 : 20h30 et Dimanche 12 janvier 2020 : 11h
théâtre d’Aurillac

Calendrier des répétitions

Album photos


2019/2020 : Misa en Buenos Aires

Une oeuvre étrange et magnifique, extraordinaire, d’une extr?me tension dramatique, un climax d’opéra de quarante minutes, aux contrastes tranchés, entre les masses vocales et la seule soliste.
Les accents du tango sur le texte latin de la messe…

Créée en 1996, la Misatango de Palmeri aura payé d’un long purgatoire son originalité et sa hardiesse. Mais la bénédiction du Pape François, qui en a fait l’éloge, puis l’engouement du public et des chefs de choeur français ont redonné un souffle au génie du tango de Martin Palmeri.

« Cette oeuvre a été écrite avec l’intention d’offrir à mes choeurs une oeuvre symphonique chorale qui puisse nous rapprocher du répertoire du tango. En effet, en travaillant avec mes choeurs, j’ai constaté à quel point l’interprétation de tangos du répertoire par des chorales est particulièrement difficile et complexe. Cette oeuvre est donc ici un hommage aux choeurs et au tango ainsi qu’à ses créateurs. Mais elle est aussi issue d’une production spontanée, fruit de mon expérience, comme chef de choeur, pianiste et arrangeur de tango. Le fait que, de nos jours, de nombreux choeurs à travers le monde l’interprètent me remplit de bonheur. » Martin Palmeri

Concerts :
Dimanche 17 mai : 16h : théâtre d’Aurillac (dans le cadre du festival les phonolithes)
Samedi 30 mai et Dimanche 31 mai : concerts dans la région

Calendrier des répétitions


Pianiste

Les répétitions du choeur sont accompagnées par un pianiste afin de permettre de construire l’oeuvre et aussi de connaitre l’accompagnement de l’oeuvre.

Ariane Delpuech : Pianiste
Née ?à Paris, Ariane Delpuech a commencé à étudier le piano à l’âge de sept ans.
Elle étudie ensuite au Conservatoire à Rayonnement département de Gap, au Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble, Elle passe ensuite son DEM à Aurillac en 2012.
Actuellement, elle est titulaire un DE au Cefedem de Lyon.
Elle pratique également la peinture.