2015/16 : Orphée ou l’improbable rencontre

Orphée ou l’improbable rencontre
Orchestre Symphonique de Haute Auvergne / Ensemble Vocal d’Aurillac

Ce projet est inspiré de l’oeuvre d’Alejo Carpentier : le concert baroque où Vivaldi, Haendel, Scarlatti, après un boeuf endiablé mêlant les musiciennes de l’Hospedale della pieta au jazz, se retrouve à l’aube autour de la tombe d’Igor Stravinski …
Le mythe d’Orphée traversé par de multiples thématiques a de tout temps inspiré les artistes. 
Dans l’improbable rencontre, plusieurs compositeurs vont se rencontrer, se frôler, s’entremêler, se séparer…
Claudio Monteverdi évoquera les pouvoirs de la musique, Gluck ou Cocteau repris par Philip Glass, les ambiances des enfers, l’un dans la mythologie, l’autre durant la seconde guerre mondiale, Offenbach, la légèreté du 19ème siècle, Haydn ou Darius Milhaud, la nature…
Chacun dans son style musical profitera du mythe pour faire revivre des moments clefs : guerre, vie sociale… 
Chacun avec son caractère choisira une fin optimiste ou pessimiste.
Autour du mythe d’Orphée et Eurydice :
 c’est donc une reconstitution de ce mythe que nous vous proposons, à travers les époques, les préoccupations sociales et artistiques, les styles musicaux…
‪
Monteverdi : Orfeo‬
‪Gluck : Orphée et Eurydice‬
‪Haydn : l’anima del filosofo – Orfeo i Eurydice‬
Offenbach : Orphée aux enfers
Milhaud : Les malheurs d’Orphée
Stravinsky : Orpheus
Pierre Henri / Pierre Schaeffer : Orphée 53
Philip Glass : Orphée

Album photo : concert au théâtre d’Aurillac


2014/15 : Franck : Sept dernières paroles

Samedi 30 mai 2015 – Cathédrale de Saint Flour – 20h30
Dimanche 31 mai 2015 – Abbatiale de Conques – 16h
Samedi 6 juin 2015 – abbatiale Saint Géraud d’Aurillac – 20h30
Dimanche 7 juin 2015 – Eglise d’Entraygues – 17h

Orgue : Nicolas Saunière
Violoncelle : Thomas Van de Velde
Hautbois : Amaury Faye / Guillaume Faure
Chœur : Atelier Vocal du Conservatoire Musique et Danse d’Aurillac
Direction Musicale : Anne Launois

Œuvres au programme
Felix Mendelssohn : Psaume 42
César Franck : Les sept dernières paroles du Christ en croix


2013/14 : Gioachino Rossini : Petite messe solennelle

Piano : Sabrina Barthe – Claude Gosse de Gorre
Accordéon : Patrice Soulie
Chœur : Atelier Vocal du Conservatoire Musique et Danse d’Aurillac / choeur Felix Cantus (Beauvais)
Solistes : Classe de chant d’Aleksandra Jankovic
Ténors invités : Fabien Hyon et Richard Soignon
Direction Musicale : Anne Launois

Œuvres au programme
Gioachino Rossini : Petite messe solennelle
La carita (choeur de femmes)
L’imno alla pace (choeur d’hommes)

Album photo : concert à Beauvais


2012/13 : Choeur en espace

Samedi 1er et dimanche 2 juin 2013
Voyage musical, riche et coloré, dans les musiques anciennes et populaires…
Ce n’est pas toujours une interprétation «carte postale» des répertoires que nous vous invitons à découvrir, mais aussi une conception revisitée, à l’aspect renouvelé, avec des sonorités parfois contemporaines pour certaines pièces : la spatialisation du son, l’improvisation ou la polymonodie étant les outils pour créer cette dynamique.
«Alleluia» (chant de l’église de Rome)
Fas et nefas & vite perdite (Carmina Burana).
Conduits de Léonin et Pérotin.
Hymne «Ave maris stella».
Claudio Monteverdi : Ave Maris Stella (Vêpres de 1610).
Felix Mendelssohn : Richte mich Gott
Dvorak : Hospodin jest mûj pastyr
Dvorak : Slys, ô bosje
Grieg : Ave Maris Stella
Varvindar friska (chant Norvégien)
Zilimbrina (chant Corse)
Envuelo (Bolivie)

Chœur :  Atelier vocal du conservatoire
Solistes : Classe de chant d’Aleksandra Ivanovic
piano : Marion Desjardins – quatuor de trombones
Direction : Olivier Chabaud


2011/12 : Tertulia española

La « tertulia » est en Espagne une véritable institution qui répond à un goût profondément ancré pour la discussion et pour l’échange. Elle est donc avant tout une réunion de personnes qui ne font rien, si ce n’est partager le pur plaisir de cultiver l’art de la conversation*. La « tertulia » a besoin d’un cadre qui peut prendre toutes les formes : à partir de 6h du matin, il y a « tertulia » dans les bars au moment du « chocolate con churros », mais il y a celle de l’apéritif aux bars des cafés, celle du « botijo » aux portes des maisons des villages, celle du marché, celle des salons des restaurants, celle des résidences  étudiantes : ainsi, celle de Madrid, qui accueillit le grand Federico García Lorca dont vous entendrez plusieurs compositions.
Combien de fois, dans cette résidence que l’on appelait l’ « Oxford espagnole », après l’heure sacrée du thé, F.G Lorca  s’asseyait au piano pour animer de grandes soirées de musique et de « tertulia ». Alors, entouré de ses camarades, il se mettait à jouer, à réciter, à chanter.
C’est dans cette ambiance que nous vous invitons ce soir à vous laisser aller à  la magie  de la langue espagnole à travers :
Cancioneros : Le Cancionero de Palacio : recueil de chant du début du XVI° Siècle à la Cour des « Rois catholiques ».
Tomas Luis de Vittoria
Romancero gitano : Mario Castelnuovo-Tedesco (poème de Federico Garcia Lorca)
Falla, Lorca, Casals, Busto, Ohana

Concerts :
Vendredi 8 juin : écuries d’Aurillac
Samedi 21 juin : théâtre de Tulle
Chœur :  Atelier vocal du conservatoire et chœur de femmes du Conservatoire de Tulle
Solistes : Classe de chant d’Aleksandra Ivanovic
Guitare : Jean Yves Depecker et sa classe de guitare
Percussion : Bernard Pascal et Brigitte Bigotte
Direction : Anne Launois
Avec la participation de Josiane De Carlo

*Une seule entorse à la règle cependant : la « tertulia » se doit aussi d’être interminable, dans le pur esprit espagnol.  Nous essaierons toutefois de ne pas abuser de votre temps et nous vous souhaitons, à tous, un bon concert.

Album photo : concert aux écuries d’Aurillac


2010/11 : John Rutter : Magnificat

Samedi 4 juin et Dimanche 5 juin 2011
Orchestre Symphonique de Haute Auvergne
Chœur : Atelier Vocal du Conservatoire Musique et Danse d’Aurillac
Chef de choeur : Anne Launois – Pianiste : Yann Zarzelli
Autres chorales de la région Auvergne
Direction Musicale : Patrice Couineau

Œuvres au programme
John Rutter : Magnificat
et autres chants anglais : de Dowland à Britten


2009/10 : Charles Gounod : Messe Sainte Cécile

Samedi 5 juin 2010 – Eglise Saint Joseph d’Aurillac – 20h30
Dimanche 6 juin 2010 – Eglise de Bort les Orgues – 16h
Samedi 12 juin 2010 – Abbatiale de Conques – 21h30
Dimanche 13 juin 2010 – Temple de Millau – 16h
Organiste : Nicolas Saunière
Chœur : Atelier Vocal du Conservatoire Musique et Danse d’Aurillac
Direction Musicale : Anne Launois

Œuvres au programme
Charles Gounod : Messe solennelle Sainte Cécile & Gallia
Joseph-Guy Ropartz : Psaume 136
César Franck : Psaume 150


2008/09 : Johannes Brahms : Ein deutsches Requiem

« Comme un homme que console sa mère, ainsi je vous consolerai  »
Cet extrait du texte du cinquième mouvement pourrait définir l’esprit tout entier voulu par Brahms dans son Requiem Allemand. La mort est une compagne familière pour Brahms et elle serpente en toute liberté dans son œuvre faisant quasiment partie du paysage, immuable et proche, à la fois sereine et poignante.
Ce Requiem Allemand, d’après des paroles des Saintes Écritures, pour soli, chœur et piano à 4 mains n’est absolument pas un Requiem, au moins au sens liturgique du terme car aucune prière des morts n’est ici utilisée. Il choisit de courts extraits de passages bibliques qu’il monte ensuite suivant un schéma spirituel et démonstratif. Il proclame fièrement la grandeur de la langue allemande renouant avec les courants profonds qui parcourent Brahms – Heinrich Schütz et Martin Luther. L’unité vient des textes choisis par Brahms qui est son propre dramaturge et de l’instrumentation désincarnée, « surnaturelle » posée par Brahms sur les mots.

Concerts :
Samedi 6 juin 2009 – Abbatiale Saint Géraud d’Aurillac – 20h30
Dimanche 7 juin 2009 – Abbatiale de Conques – 16h

Direction Musicale : Anne Launois – Annie France Gauthier
Piano : Claude Gosse de Gorre – Yann Zarzelli
Chœurs : Atelier Vocal du Conservatoire Musique et Danse d’Aurillac et Chorale Universitaire de Clermont Ferrand

Album photo


2007/08 : Adriano Banchieri : La barca de Venezia per Padova

Divertissement sur des Madrigaux d’Adriano Banchieri
(édition  « restaurée, radoubée et recalfatée ».)
La Barca décrit un voyage sur le « burchiello » de Venise à Padoue qui reliait Venise à Padoue, et qui accueillait à son bord une humanité extrêmement variée, vraisemblable bien que caricaturale. C’est une succession de madrigaux écrits par Adriano Banchieri (XVIème siècle vénitien)  et reliés entre eux grâce à de la Commedia dell’Arte.
La barque exprime un lieu clos où alternent des scènes comiques, légères et sentimentales ou graves, où surviennent des rencontres entre des personnages pittoresques et émouvants, où tout est possible le temps d’un voyage.

Concert :
aux haras d’Aurillac
Salle Polyvalente de Mauriac
Mise en scène : Michel Genniaux
accompagné par l’ Ensemble instrumental : L’Echo des pavanes
avec la participation de la  Section théâtre (Jean Jacques Raible)
classe musique et arts plastiques du Lycée Emile Duclaux (Nicolas Martello, Frédéric Vinson) :

Album photos : spectacle aux haras d’Aurillac


2006/07 : Anton Dvorak : Te deum – Francis Poulenc : Gloria

Samedi  12 mai 2007 – Abbatiale Saint Géraud d’Aurillac – 20h30
Dimanche 13 mai – Cathédrale de St Flour – 17h
Dimanche 28 avril  – Eglise St Genès des Carmes – Clermont Ferrand – 17h
vendredi 16 juin – abbatiale de Maurs – 20h30
Atelier vocal de l’Enmd d’Aurillac
Chorale universitaire de Clermont Ferrand
Chorale Santalou de Saint Flour
Orchestres symphoniques du CNR de clermont Ferrand et d’Aurillac
Solistes
Laurence Adjé Deschamps – Jean Louis Serre
Blandine Gaudin – Pascal Baron
Direction
Patrice Couineau – Gérard Cogne